fbpx
Speakers

Edward Burtynsky

Keynote Speaker
Artist
Artist
Keynote Speaker
Edward Burtynsky est considéré comme l’un des grands photographes contemporains dont les oeuvres se retrouvent dans les collections de plus de 60 musées de par le monde. Parmi les grandes expositions (itinérantes) auxquelles il a participé, citons Anthropocène (2018), Water (2013) organisée par le New Orleans Museum of Art & Contemporary Art Center, en Louisiane, Oil (2009) à la Corcoran Gallery of Art à Washington, DC, China (2005 pour une tournée de cinq ans), Manufactured Landscapes [Paysages manufacturés](2003) au Musée des beaux-arts du Canada et Breaking Ground au Musée canadien de la photographie contemporaine. Il a aussi collaboré à des films : Manufactured Landscapes (2006) de Jennifer Baichwal, Watermark (2013) et le troisième film de la trilogie, Anthropocene: the Human Epoch, qui a débuté sur les écrans canadiens en octobre 2018. Parmi les prix remportés par M. Burtynsky, citons le prix inaugural TED, qu’il a partagé avec Bono et Robert Fischell, le Prix du Gouverneur général pour les arts visuels et médiatiques, le prix Outreach des Rencontres d’Arles, le Roloff Beny Book Award et le prix Rogers du meilleur film canadien. Récemment, il a été nommé maître de photographie 2018 par Photo London et a reçu le prix de la Paix 2018 du Mosaic Institute. Il est titulaire de huit grades honorifiques.
Edward Burtynsky is regarded as one of the world’s most accomplished contemporary photographers whose works are included in the collections of over 60 major museums around the world. Major (touring) exhibitions include: Anthropocene (2018), Water (2013) organized by the New Orleans Museum of Art & Contemporary Art Center, Louisiana; Oil (2009) at the Corcoran Gallery of Art in Washington D.C.; China (2005 five-year tour); Manufactured Landscapes (2003), National Gallery of Canada; and Breaking Ground, Canadian Museum of Contemporary Photography. Film collaborations include Jennifer Baichwal's Manufactured Landscapes (2006); Watermark (2013); and the third film in the trilogy, ANTHROPOCENE: The Human Epoch which opened in theatres across Canada in October 2018. Burtynsky’s distinctions include the inaugural TED Prize in 2005, which he shared with Bono and Robert Fischell; the Governor General’s Awards in Visual and Media Arts; The Outreach award at the Rencontres d’Arles; the Roloff Beny Book award; and the Rogers Best Canadian Film Award. Most recently he was named Photo London's 2018 Master of Photography and the Mosaic Institute's 2018 Peace Patron. He currently holds eight honorary degrees.

Dominic Champagne

Keynote Speaker
Homme de théâtre
Homme de théâtre
Keynote Speaker
Co-fondateur du Théâtre Il va sans dire, auteur et metteur en scène, Dominic Champagne a créé à la scène, au théâtre, au cirque, à l’opéra et à la télévision plus de 100 spectacles, parmi ceux-ci notons : Zumanity, Love, Varekai, Another Brick In The Wall, Les 3 Mousquetaires, Moby Dick, Besbouss autopsie d’un révolté, Tout ça m'assassine, Le Boss est mort, Paradis Perdu et L'Odyssée.

En 2012, il a publié Le Gouvernement invisible aux Éditions Têtes premières. Il est également le coauteur de Tout ça m’assassine et a collaboré au livre Sortir le Québec du pétrole. En théâtre, il a entre autre publié L’Odyssée, 38, la mort de Falxtaff, Cabaret neiges noires et La cité interdit.

Dominic Champagne a reçu plusieurs prix et distinctions dont l'Ordre du Canada en 2008. En 2012, il recevait le prix Gascon-Roux pour sa mise en scène de Ha ha! au TNM ainsi que le prestigieux prix Gascon-Thomas pour l'ensemble de sa carrière.

Il est co-porte-parole pour Le Pacte de la transition.
Co-founder of the Théâtre Il va sans dire, author and director, Dominic Champagne has created more than 100 shows for the stage, theatre, circus, opera, and television, among others Zumanity, Love, Varekai, Another Brick in the Wall, The Three Musketeers, Moby Dick, Besbouss autopsie d’un révolté, Tout ça m’assassine, Le Boss est mort, Paradis Perdu, and L’Odyssée.

In 2012, he published Le Gouvernement invisible at the Éditions Têtes premières. He is also the co-author of Tout ça m’assassine and collaborated on the book Sortir le Québec du pétrole. For the stage, he has published among others L’Odyssée, 38, la mort de Falxtaff, Cabaret neiges noires, and La cité interdit.

Dominic Champagne has received several awards and recognition and was appointed member of the Order of Canada in 2008. In 2012, he was the recipient of the Gascon-Roux prize for the staging of Ha ha! at the Théâtre du Nouveau Monde as well as the recipient of the prestigious Gascon-Thomas prize for his lifetime achievement. He is the co-spokesperson of The Pact for the transition.

Quincy Armorer

Black Theatre Workshop
Black Theatre Workshop
Quincy a travaillé professionnellement comme acteur, metteur en scène, enseignant et administrateur pendant plusieurs années. Comme acteur, il a travaillé entre autres au festival de Stratford, au Centre national des Arts, au théâtre Centaur, au Code Noir (Black Theatre Workshop), au festival Shakespeare de St Lawrence, aux productions Geordie, au Répercussion Théâtre, au théâtre Piggery et au festival Shakespeare by the Sea. Il a étudié au département de théâtre de l’université Concordia et au Conservatoire Birmingham pour Théâtre Classique du Festival de Stratford. Il a été nominé deux fois au prix du Meilleur comédien vedette par le théâtre anglais de Montréal pour son travail dans la pièce Adventures of a Black Girl in Search of God (Centaur/Code Noir/CNA) et dans la pièce Beaucoup de bruit pour rien (Répercussion Théâtre). Il est membre fondateur du théâtre Metachroma, enseigne à l’Université Queen, est un artiste associée de la section anglaise de l’École nationale de théâtre du Canada et est le directeur artistique du Code Noir (Black Theatre Workshop) depuis août 2011.
Quincy has worked professionally as an actor, director, instructor and administrator for several years. As an actor, he has worked at the Stratford Festival, National Arts Centre, Centaur Theatre, Black Theatre Workshop, St. Lawrence Shakespeare Festival, Geordie Productions, Repercussion, Piggery Theatre, Shakespeare by the Sea, among many others. He studied in the Theatre Department at Concordia University and at the Birmingham Conservatory for Classical Theatre at the Stratford Festival. He has been nominated twice for Outstanding Lead Actor at the Montreal English Theatre Awards, for his work in The Adventures of a Black Girl in Search of God(Centaur/BTW/NAC) and Much Ado About Nothing (Repercussion Theatre). He is a founding member of Metachroma Theatre, teaches at Queens University, is Associate Artist of the English Section at the National Theatre School of Canada and has been the Artistic Director of Black Theatre Workshop since August 2011.

Moridja Kitenge Banza

Responsable des programmes éducatifs – Cultures du monde et vivre-ensemble
Musée des beaux-arts de Montréal
Musée des beaux-arts de Montréal
Responsable des programmes éducatifs – Cultures du monde et vivre-ensemble
Moridja Kitenge Banza est un artiste en arts visuel et responsable des programmes éducatifs – Cultures du monde et vivre ensemble au Musée des beaux-arts de Montréal. Il est diplômé de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa, de l’École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole ainsi que de la faculté des Sciences humaines et sociales de l’Université de La Rochelle.

En 2010, il a reçu le 1er prix de La Biennale de l’Art africain contemporain, DAK’ART, pour la vidéo Hymne à nouset l’installation De 1848 à nos jours. Son travail a été présenté au Musée Dauphinois (Grenoble, France), au Museum of Contemporary Art (Rosklide, Danemark), à la Arndt Gallery et à la Ngbk (Berlin, Allemagne), à la Biennale Internationale de Casablanca (Casablanca, Maroc), à la Fondation Attijariwafa bank (Casablanca, Maroc), à la Fondation Blachère (Apt, France) ainsi qu’àla BAnQ, à la galerie Joyce Yahouda, à Oboro et au Musée des beaux-arts de Montréal (Montréal, Canada).
Moridja Kitenge Banza is a visual artist and the director of the education programs at the World cultures and Live together at the Montréal Museum of Fine Arts. He graduated from the Academy of Fine Arts in Kinshasa, from the School of fine arts of Nantes Métropole, and from the Faculty of Social Sciences at the University of La Rochelle. In 2010, he received the first prize at the Biannual Contemporary African Art Dak’Art, in Dakar (Senegal) for the video Hymne à nous and his installation De 1848 à nos jours. His work has been presented at the Musée Dauphinois (France), at the Museum of Contemporary Art (Roskilde, Denmark), at the Arndt Gallery and nGbK (Berlin, Germany), at the International Biannal of Casablanca (Morocco), at the Fondation Attijariwafa Bank (Morocco), at the Fondation Blachère (France) as well as the Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), the Joyce Yahouda Gallery (Montréal), the Oboro and the Montréal Museum of Fine Arts (Montréal, Canada).

Simon Brault

Director and CEO
Canada Council for the Arts
Canada Council for the Arts
Director and CEO
Simon Brault est directeur et chef de direction du Conseil des arts du Canada. Il est entré en fonction après avoir été le vice-président au sein de leur conseil d’administration de 2004 à 2014. M. Brault a travaillé activement dans le secteur culturel depuis plus de 30 ans et a occupé des positions clés dans plusieurs organisations nationales.

M. Brault a participé à plusieurs initiatives comme le forum d’action des milieux culturels de la Métropole, le comité directeur du Chantier de l’économie sociale, le Sommet du Montréal, le Rendez-vous novembre 2007 Montréal Métropole culturelle et Agenda 21C de la culture au Québec.

Il a aussi été l’un des membres fondateurs et le président de Culture Montréal. Il a été nommé membre du conseil d’administration de la Fédération internationale des conseils des arts et agences culturelles (FICAAC). Son premier livre de non fiction, Le facteur C : l’avenir passe par la culture, explique l’augmentation singulière des préoccupations d’ordre culturel dans la perspective publique.

M. Brault est officier de l’ordre du Canada et de l’ordre national du Québec, membre de l’ordre des comptables généraux licenciés du Québec (CGA) et de l’ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CPA). Il a été le lauréat du prix Keith Kelly pour le leadership culturel en 2009 et a reçu le prestigieux prix de réalisation exceptionnelle de l’ordre des comptables professionnels agréés du Québec en 2015.
Simon Brault is the Director and CEO of the Canada Council for the Arts, coming into the position after having served as Vice- Chair of their Board of Directors from 2004 to 2014. Mr. Brault has been active in the cultural sector for over 30 years and has held key positions in many national organizations.

Mr. Brault has participated in many initiatives, such as the Forum d’action des milieux culturels de la Métropole, the steering committee of the Chantier de l’économie sociale, the Montréal Summit, the Rendez-vous novembre 2007 Montréal Métropole culturelle and Agenda 21C de la culture au Québec. He was also a founding member and Chair of Culture Montréal. He was appointed to the board of directors of the International Federation of Arts Councils and Culture Agencies (IFACCA). His first non-fiction book, Le facteur C : l’avenir passe par la culture, explained the dramatic rise of cultural concerns in the public agenda.

Mr. Brault is an Officer of the Order of Canada, Officier de l’Ordre national du Québec, a Fellow of the CGA Order and the CPA Order, and is a recipient of the 2009 Keith Kelly Award for Cultural Leadership. In 2015, he received the Quebec CPA Order’s prestigious Outstanding Achievement Award.

Nadia Duguay

Co-founder
Exeko
Exeko
Co-founder
Nadia Duguay est co-fondatrice d’Exeko - un organisme utilisant la créativité artistique et intellectuelle au service d’une transformation sociale inclusive et émancipatrice. Elle y a mis sur pied le Laboratoire d’innovation d’Exeko qui a comme mission de métisser des pratiques d’innovation sociale, de médiation culturelle et intellectuelle comme moteur de transformation. Sa démarche est tournée vers l’inclusion des personnes les plus marginalisées au Canada. Nadia Duguay est membre du comité exécutif de la Commission canadienne pour l’UNESCO, de l’observatoire des pratiques de médiations culturelles (OMEC) et du Réseau québécois pour l’innovation sociale (RQIS). Elle est aussi Ashoka Fellow, et membre du Comité aviseur en Innovation de la Fondation Rideau Hall.
Nadia Duguay co-founded Exeko - an organization that uses artistic and intellectual creativity for an inclusive and emancipating social transformation. She created its Social innovation Labs, that define approaches based a mix of mediation practices as a force for social transformation and system change. Her approach focuses on the inclusion of the most marginalized in Canada. Nadia Duguay is a member of the Executive Committee of the Canadian Commission for UNESCO, the Observatory of cultural mediations practices (usualy cald the Cultural Mediation Research Group (GRMC)) and the Quebec network for social innovation (RQIS). She is also an Ashoka Fellow and a member of the Innovation advisory committee of the Rideau Hall Foundation.

Karla Etienne

Directrice associée / Danse
Zab maboungou / Compagnie de danse Nyata Nyata
Zab maboungou / Compagnie de danse Nyata Nyata
Directrice associée / Danse
Karla Etienne est interprète et directrice adjointe chez Zab Maboungou/Compagnie Danse Nyata Nyata. Elle y coordonne également le Programme de formation artistique. Première diplômée de ce programme, détentrice d’un baccalauréat en littérature et d’une maitrise en environnement, Karla est actuellement étudiante au DESS en gestion des organismes culturels des HEC.

Karla est appelée régulièrement à faire partie des jurys et comités de réflexion aux Conseil des Arts du Canada et Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Elle a été vice-présidente du Conseil d’administration du Regroupement québécois de la danse. Karla est, depuis 2012, membre du Conseil d’administration ainsi que présidente du comité d’évaluation en danse du Conseil des arts de Montréal. Elle est co-fondatrice des Conversations philanthropiques en culture, un cercle de soutien et de partage professionnel en philanthropie culturelle.
Karla Etienne is an interpreter and assistant director at Zab Maboungou/Nyata Nyata Dance Company where she also manages the artistic training program. She was the first graduate of this program and also holds a BA in literature and a masters in environmental studies. She is currently pursuing a DESS in Management of Cultural Organizations at the Montreal HEC. Karla is often asked to be part of juries and task forces for the Canada Council for the Arts and the Québec Council of Arts and Literature. She was the vice-president of the board of directors of the Regroupement québécois de la danse (RQD). Since 2012, Karla has been a member of the board of directors as well as the president of the assessment committee in dance for the Arts Council of Montreal. She is the co-founder of the Philanthropic Conversations in Culture, a professional support and sharing circle for cultural philanthropy.

Martin Faucher

Artistic Consultant
Festival TransAmeriques
Festival TransAmeriques
Artistic Consultant
Conseiller artistique au Festival TransAmériques depuis 2006 puis directeur artistique co-directeur administratif depuis 2014, Martin Faucher contribue activement à la vie culturelle québécoise depuis une trentaine d’années à titre de comédien, de metteur en scène, de professeur et d’administrateur dans le milieu des arts de la scène. En tant que président de Daniel Léveillé Danse (1994-2014), il a veillé au développement et à la reconnaissance de la compagnie qui accompagne aujourd’hui la carrière de plusieurs jeunes chorégraphes. À titre de président du Conseil québécois du théâtre de 2005 à 2009, il a œuvré aux Seconds États généraux du théâtre professionnel québécois tenus en 2007. Pédagogue apprécié, Martin Faucher enseigne régulièrement aux étudiants de l’École nationale de théâtre du Canada et est reconnu pour ses mises en scène sensibles et inventives de textes contemporains. Il compte près d’une quarantaine de réalisations à son actif, saluées de plusieurs prix.
An artistic consultant with the Festival TransAmériques since 2006, and its Artistic Director and Co-Executive Director since 2014, Martin Faucher has been actively contributing to the cultural life of Quebec for the past three decades as an actor, director, teacher and administrator in the performing arts milieu.

As president of Daniel Léveillé Danse (1994-2014), he supervised the development of the company and raised its profile, and in the process boosted the careers of several young choreographers. As president of the Conseil québécois du théâtre from 2005 to 2009, he organized the Quebec professional theatre conference in 2007. A sought-after pedagogue, Martin Faucher regularly teaches at the National Theatre School of Canada, and is renowned for his sensitive and inventive staging of contemporary texts. He has directed some forty stage productions over the years and is the recipient of several awards.
Espace Libre
Né à Bruxelles, Geoffrey Gaquère immigre au Québec en 1996 pour étudier à l’École Nationale de Théâtre du Canada. Comme acteur, il a entre autres joué sous la direction de René-Richard Cyr, Alice Ronfard, Robert Bellefeuille, Olivier Kemeid; tant sur des scènes institutionnelles que pour des compagnies de création. Comme metteur en scène, il a œuvré pour Le P.à.P, La Bordée, Espace Libre, Le CTDA, Le Rideau Vert et La Licorne. Depuis 2008, il est directeur artistique du Théâtre Debout. Il a enseigné au Conservatoire de Montréal, à l’UQÀM, à l’Option Théâtre du Collège Lionel-Groulx et à l’INIS. Depuis 2014, il est directeur artistique et codirecteur général d’Espace Libre : un théâtre de recherche et de création situé dans le Centre-Sud de Montréal. En 2018, il était finaliste pour le Prix Charles-Biddle qui souligne l’apport exceptionnel de personnes immigrées qui contribuent au développement culturel et artistique du Québec.
Born in Brussels, Geoffrey Gaquère arrived in Quebec in 1996 to study at the National Theatre School of Canada. As an actor, he played among others under the direction of René-Richard Cyr, Alice Ronfard, Robert Bellefeuille, and Olivier Kemeid on traditional stages and for creative companies. As a director, he worked for the PÀP theatre, the theatre of la Bordée, Espace Libre, the Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (CTDA), the theatre Le Rideau Vert and the theatre La Licorne. Since 2008, he has been the artistic director of the theatre Debout. He has taught at the Conservatoire de Montréal, the University of Quebec at Montreal (U. Q. A. M), the Theatre department of Collège Lionel-Groulx, and at the National Image and Sound Institute (INIS). Since 2014, he has been the artistic director and general co-director of Espace Libre, a theatre of research and creation located in the Centre-Sud district of Montréal. In 2018, he was selected as a finalist for the Charles-Biddle award recognizing the outstanding contributions of immigrant persons to the cultural and artistic development of Quebec.

Umair Jaffar

Directeur exécutif
Small World Music
Small World Music
Directeur exécutif
Umair Jaffar est le directeur exécutif de Small World Music, un des pionniers et un des présentateurs les plus importants de musiques culturellement diverses à Toronto. Depuis son arrivée au Canada il y a trois ans, il a occupé des postes de direction et de conservation au sein de grandes organisations culturelles comme le Musée de l’Aga Khan et le Harbourfront Centre. En 2017, en reconnaissance de toutes ses contributions au secteur artistique de Toronto, il a intégré le laboratoire en leadership du conseil des arts de Toronto et du centre Banff. Avant de s’installer au canada, Umair était le PDG et le directeur artistique de l’institut pour la conservation des arts et de la culture, une entreprise sociale à but non lucratif basée au Pakistan qui se consacrait au développement de solutions durables pour conserver et promouvoir les arts du spectacle traditionnels et autochtones, le premier en son genre dans le pays. Il siège également au conseil d’administration de plusieurs organisations artistiques à but non lucratif dont North York Arts et un des six organismes régionaux et locaux de service aux arts (LASOs) à Toronto.
Umair Jaffar is the Executive Director of Small World Music, one of the pioneers and most significant presenters of culturally diverse music in Toronto. Since arriving in Canada three years ago, he has worked in curatorial and management roles at major cultural organizations including the Aga Khan Museum and Harbourfront Centre. In 2017, recognizing his contributions to Toronto’s arts sector, he received a Leaders Lab fellowship from the Toronto Arts Council and Banff Centre.

Prior to migrating, Umair was the CEO and Artistic Director for the Institute for the Preservation of Arts & Culture, a Pakistan-based non-profit social enterprise that focused on developing sustainable solutions for preserving and promoting indigenous and traditional performing arts – the first its kind in the country. He also serves as a board member for several non-profit art organizations including North York Arts, one of six Local Arts Service Organizations (LASOs) in Toronto.

Elwood Jimmy

Coordinator of Indigenous Programs / Cultural and Organizational Change Catalyst
Musagetes Foundation
Musagetes Foundation
Coordinator of Indigenous Programs / Cultural and Organizational Change Catalyst
Elwood Jimmy est un étudiant, un collaborateur, un écrivain, un artiste, un facilitateur, un directeur culturel, un jardinier et un amoureux des animaux. Vivant actuellement à Toronto, il est originaire de la Première nation Thunderchild, une communauté nêhiyawak du Grand Nord global. Depuis 20 ans, il exerce un rôle de leadership localement ou à l’étranger dans plusieurs projets, collectifs et organisations tous liés aux arts. Il est actuellement le coordinateur des programmes autochtones et le catalyseur de changements culturels et organisationnels auprès de la Fondation Musagetes.
Elwood Jimmy is a learner, collaborator, writer, artist, facilitator, cultural manager, gardener and animal lover. Currently based in Toronto, he is originally from the Thunderchild First Nation, a Nêhiyaw community in the global far north. For 20 years, he has played a leadership role in several art projects, collectives, and organizations locally and abroad. He is currently the Coordinator of Indigenous Programs/Cultural and Organizational Change Catalyst with the Musagetes Foundation.
CBC Radio
Au cours de sa carrière d’animatrice et de chroniqueuse des arts à la chaîne radio de la CBC à Québec et à Montréal, Jeanette Kelly a eu la possibilité d’interviewer un grand nombre de personnalités du monde des arts, et notamment Kim Thuy, Nancy Huston, Michel Rivard, Xavier Dolan, Seamus Heaney et William Kentridge. Elle avait de fidèles auditeurs au Québec comme animatrice de l’émission Cinq à Six, pendant laquelle elle partageait avec l’auditoire les conversations qu’elles avait eues avec des centaines d’artistes et de créateurs qui acceptaient de révéler leurs motivations profondes et leur processus créatif. Elle a aussi travaillé comme analyste de politiques publiques pour le ministère ontarien des Affaires intergouvernementales à Québec et à Ottawa dans la foulée des pourparlers constitutionnels du Lac Meech et de l’Accord de Charlottetown, puis comme agent de liaison auprès de divers ONG. Ayant officiellement pris sa retraite en 2016, Jeanette poursuit néanmoins ses activités sur la scène culturelle comme animatrice à des manifestations et et à des événements culturels, par exemple à l’occasion d’entrevues avec des écrivains pour le festival Blue Metropolis et le festival Imagination Writers à Québec.
Jeanette Kelly’s career as a host and arts reporter for CBC Radio in Quebec City and Montreal afforded her the opportunity of interviewing a wide range of people in the arts, from Kim Thuy, Nancy Huston to Michel Rivard, Xavier Dolan, Seamus Heaney and William Kentridge. She had a following across Quebec as host on the popular show, Cinq à Six, where she successfully shared with the listener a personal connection with hundreds artists and creators as they revealed their motivation and a glimpse of their creative process. She also worked as a policy analyst for the Ontario Ministry of Intergovernmental Affairs in Quebec City and Ottawa, following constitutional negotiations for the Meech Lake and Charlottetown Accords and liaising with NGOs. Officially retired in 2016, Jeanette continues to be involved in the cultural scene, moderating cultural events, interviewing writers for Blue Met and the Imagination Writers Festival in Quebec City.

Phyllis Lambert

Directeur fondateur émérite
Centre Canadien d’Architecture
Centre Canadien d’Architecture
Directeur fondateur émérite
Architecte, muséologue, activiste, historienne et critique de l’architecture et de l’urbanisme, Phyllis Lambert est Directeur fondateur émérite du Centre Canadien d’Architecture. Les programmes de recherche, les expositions et les publications du CCA se basent sur sa collection internationale inégalée de la Renaissance aux architectes de l’avant-garde contemporaine. De 1954 à 1958, elle a été directeur de la planification du Seagram Building à New-York reconnu par le New York Times comme l’immeuble le plus important du millénium. Récompensant son engagement tenace pour la compréhension du rôle de l’architecture dans la sphère publique, de l’élaboration du Seagram à la création du CCA, le Lion d’or d’honneur couronnant l’œuvre d’une vie lui a été décerné par ses pairs lors de la Biennale d’architecture de Venise en 2014. La ville a toujours été son champ de travail avec une vigilance particulière pour la qualité des lieux publics, des quartiers, de l’habitation sociale, et la préservation du patrimoine. Phyllis Lambert est Compagnon de l’Ordre du Canada et Grand Officier de l’Ordre national du Québec.
Architect, museologist, activist, and critic in the areas of architecture and urban planning, Phyllis Lambert is the Founding Director Emeritus of the Canadian Centre for Architecture. The research programs, exhibitions, and publications of the Canadian Centre for Architecture (CCA) are based on her unprecedented international contributions that cover topics from the Renaissance to contemporary avant-garde architects. From 1954 to 1958, she was the Director of Planning for the Seagram Building in New York considered by the New York Times to be the most important building of the millennium. In appreciation of her sustained commitment to improve the understanding of the role of architecture in the public sphere, from the designing of the Seagram to the creation of the Canadian Centre for Architecture, her peers awarded her the Golden Lion in honour of her lifetime achievement at the Venice Architecture Biennale in 2014. The city has always been her main focus with a specific attention to the quality of public spaces, neighbourhoods, low-income housing, and the preservation of heritage. Phyllis Lambert is a Companion of the Order of Canada and a Grand Officer of the National Order of Quebec.

Weyni Mengesha

Directrice artistique
Soulpepper Theatre Company
Soulpepper Theatre Company
Directrice artistique
Weyni Mengesha est la directrice artistique du Soulpepper Theatre Company et une realisatrice primee connue pour ses travaux revolutionnaires et son engagement dans la communaute. Weynu est responsable de deux des spectacles les plus populaires realises au Canada au cours des deux dernieres decennies : da Kink in my Hair (Les productions Mirvish) et Kim’s Convenience (Soulpepper). Ces deux spectacles ont battu des records de recettes aux guichets et de tournées nationales et internationales et ont été tout deux adaptés à la télévision et diffusés sur CBC, Global et Netflix. Une autre œuvre récente a été montrée dans les villes de New York et de Pasadena et a reçu une nomination du NAACP (Association pour le progrès des personnes de couleur) pour la Meilleure mise en scène. Elle a également nominé cinq fois pour le prix Dora de la meilleure mise en scène. Elle a enseigné à l’École nationale de théâtre du Canada et elle a été codirectrice artistique et enseignante au sein du projet jeunesse de mentorat des artistes (The Artists Mentoring Youth Project) pendant 7 ans. En 2017, Weyni a été une des femmes en vue de “Five in Focus” et a récemment été nommée une des 50 personnalités les plus influentes de Toronto par le magazine Toronto Life.
Weyni Mengesha is the Artistic Director of Soulpepper Theatre Company and an award-winning director, known for her groundbreaking work and community engagement. Weyni is responsible for two of the most popular shows to come out of Canada in the last two decades – da Kink in my Hair (Mirvish Productions) and Kim’s Convenience (Soulpepper) both have gone on to break box office records, tour nationally and internationally, and both having been developed into television shows playing on CBC, Global, and Netflix. Other recent work has been seen in New York City and Pasadena, garnering a NAACP nomination for Best Direction; and she has been nominated for the Outstanding Direction Dora Award five times. She has been an instructor at the National Theatre School of Canada, and was Co-Artistic Director and teacher with The Artists Mentoring Youth Project for 7 years. In 2017, Weyni was one of the Women In View “Five in Focus”, and was recently named one of the 50 most influential people in Toronto by Toronto Life Magazine.

Mohsin Mohi-Ud-Din

Fondateur et le PDG
#MeWe International Inc.
#MeWe International Inc.
Fondateur et le PDG
Mohsin est le fondateur et le PDG de l’organisme primé #MeWe International Inc. dont les programmes comme #MeWeSyria utilisent la narration et la communication comme des outils pour améliorer le bien-être psychologique, le leadership, la définition d’objectifs positifs et le changement de la communauté. Mohsin a été le directeur de l’innovation narrative pour Youth Venture d’Ashoka dont les activités étaient axées sur l’entreprenariat des jeunes. Avant Ashoka, Mohi Ud Din a travaillé dans la défense des intérêts publics et les communications stratégiques pour les Nations Unies et UNICEF. Il a travaillé pour de nombreuses organisations de défense des droits humains depuis 2003 et possède une expérience de plus de 8 ans dans des programmes auprès des jeunes défavorisés et des organisations de jeunesse spécialisés sur l’apprentissage social et émotionnel, le renforcement de la communauté et l’autonomisation. En 2017, Mohsin a reçu le prix Solutionneur (Solver) du MIT remis aux Nations Unies pour son programme novateur #MeWeSyria, et, toujours en 2017, Open IDEO et DFAT ont désigné #MeWe International Inc. comme le gagnant de leur défi « Éducation en situations d’urgence. » En 2009, il s’est vu décerner une prestigieuse bourse Fullbright pour aller au Maroc où il a fondé la méthodologie Me/We en innovation artistique pour les jeunes des rues et la jeunesse immigrée. En 2012, il a été nommé membre de l’Alliance des civilisations des Nations Unies. Il contribue régulièrement au programme Innovation du Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), au Huffington Post et au Vice Impact. Suivez Mohsin @mohsindin ou @mewesyria ou meweintl.org.
Mohsin is the founder and CEO of the award-winning #MeWe International Inc, whose program like # MeWeSyria leverages the science of storytelling and communications as tools targetting psychological wellbeing, leadership, positive goal setting, and community change. Mohsin was previously the Director of Storytelling Innovation for Ashoka’s Youth Venture. Before Ashoka, Mohi Ud Din worked in public advocacy and strategic communications for the United Nations and UNICEF. He has been working for various human rights organizations since 2003 and has more than 8 years’ experience working with marginalized youth and youth organizations on social and emotional learning, community-building, and empowerment. In 2017, Mohsin was awarded ‘Solver’ by MIT at the United Nations for his innovation with #MeWeSyria, and in 2017, Open IDEO and DFAT awarded #MeWe International Inc. as a winner of their ‘Education in Emergencies Challenge’. In 2009, he was granted a Fulbright Fellowship grant to Morocco—where he founded the Me/We arts innovation methodology for street children and migrant youth. In 2012 was named a United Nations Alliance of Civilizations Fellow. He is a regular contributor to UNHCR Innovation, the Huffington Post and Vice Impact. Follow Mohsin @mohsindin or @mewesyria, or meweintl.org.

Émilie Monnet

Artistic Director
Indigenous Performing Arts Alliance
Indigenous Performing Arts Alliance
Artistic Director
Directrice artistique de Scène contemporaine autochtone (SCA) et des Productions Onishka, créatrice pluridisciplinaire, metteure en scène et comédienne. Au croisement entre le théâtre, la performance et les arts médiatiques, la pratique d’Émilie Monnet s’articule autour des questions d’identité, de mémoire, d’histoire et de transformation. Ses œuvres privilégient les processus de création collaboratifs et sont présentées le plus souvent sous forme de théâtre interdisciplinaire ou de spectacle immersif. Artiste en résidence au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui de 2018 à 2021, elle y a présenté sa dernière création Okinum en octobre 2018. Depuis 2016, elle produit Scène contemporaine autochtone (SCA), une plateforme pour la diffusion des arts vivants autochtones, et dont la prochaine édition festival sera présentée à Édimbourg en Écosse en aout prochain. Émilie a grandi en Outaouais et en Bretagne, et vit actuellement à Tiohtià:ke/Mooniyaang/Montréal. onishka.org
At the intersection of theatre, performance and media arts, the practice of Émilie Monnet centres on questions of identity, memory, history and transformation. Her works privilege collaborative processes of creation, and are typically presented as interdisciplinary theatre or immersive performance experiences. As artist in residence at Centre du Théâtre d’Aujourd’hui from 2018-21, Émilie recently presented her 2018 play Okinum, the result of her most recent research around sonic dramaturgy. In the Spring of 2019, she will present This Time Will Be Different, an installation performance co-created with choreographer Lara Kramer, at FTA. The Artistic Director of Onishka Productions, she also founded Indigenous Contemporary Scene, a platform for the presentation of live arts by Indigenous artists. ICS’s upcoming edition will take place across a number of Edinburgh’s world leading festivals next August. Émilie’s heritage is Anishnaabe and French, she was raised in the Outaouais, Quebec, and now lives in Tiohtià:ke / Mooniyaang / Montréal. onishka.org

Dr. Julie Nagam

Université de Winnipeg et au Musée des beaux-arts de Winnipeg
Université de Winnipeg et au Musée des beaux-arts de Winnipeg
Dr. Julie Nagam (Meětis, Allemande/Syrienne) est la présidente de la chaire de recherche en histoire de l’art autochtone en Amérique du Nord, une nomination conjointe entre l’Université de Winnipeg et le Musée des beaux-arts de Winnipeg. Elle est également professeure associée de la Faculté d’Histoire.

Ses projets actuels financés par le CRSH incluent Les gardiens de la mémoire transactive : L’engagement public autochtone dans les laboratoires et les expositions numériques et les nouveaux médias (www.glamcollective.ca), les futurs inuits dans la direction artistique, le projet Pilimmaksarniq, l’initiative pour les futurs autochtones. Dr. Nagam a animé et organisé Le Futur est autochtone (http://abtec.org/iif/symposia/3rd-annual-symposium/) et l’échange international des conservateurs autochtones avec l’Australie, le Canada, Aotearoa (Nouvelle Zélande) et la Finlande. Elle a publié de nombreux écrits dans le domaine de la culture visuelle autochtone, des méthodologies, des performances et du monde numérique et des nouveaux médias. Ses œuvres d’art et ses écrits ont été présentés sur la scène nationale et internationale. Elle est chercheure invitée distinguée à l’Université Concordia et à l’Université Massey pour l’année académique 2018/2019 et elle construit un centre d’excellence autochtone de la recherche et un laboratoire des médias numérisés à Winnipeg.
Dr. Julie Nagam (Métis-German/Syrian) is the Chair of the History of Indigenous Art in North America, a joint appointment between the University of Winnipeg and the Winnipeg Art Gallery. She is an Associate Professor in the department of Art History. Her current SSHRC funded projects include The Transactive Memory Keepers: Indigenous Public Engagement in Digital and New Media Labs and Exhibitions (www.glamcollective.ca), Inuit Futures in Arts Leadership: The Pilimmaksarniq Project; The Initiative for Indigenous Futures. Dr. Nagam hosted and organized, The Future is Indigenous (http://abtec.org/iif/symposia/3rd-annual-symposium/) and the International Indigenous curators exchange with Australia, Canada, Aotearoa (New Zealand) and Finland. She has published extensively in the area of Indigenous visual culture, methodologies, performance, digital and new media. Her artwork and scholarship have been shown nationally and internationally. Nagam is the Concordia University and Massey University Scholar in Residence for 2018/19 and is building an Indigenous Research Centre of Excellence and a Digital Media Lab in Winnipeg.

Diane Ragsdale

Asst. Professor | Co-leader, Cultural Leadership Program
The New School (NYC) | Banff Centre for Arts and Creativity
The New School (NYC) | Banff Centre for Arts and Creativity
Asst. Professor | Co-leader, Cultural Leadership Program
Diane est actuellement assistante professeure à l’Université The New School dans la ville de New York. Elle est aussi directrice de programmes et travaille au lancement d’une maitrise en gestion des arts et entreprenariat pour les artistes. Elle est la co-responsable (avec Howard Jang) du programme en leadership culturel du Centre Banff pour les arts et la créativité. Au cours des dernières années, elle a créé des cours sur le leadership pour l’Université Érasme de Rotterdam, l’école de commerce de l’Université de Wisconsin-Madison, les musées du Qatar et pour l’association du marketing des arts au Royaume-Uni. Au cours de la dernière décennie, elle a été conférencière d’honneur lors de douzaines de conférences sur les arts dans le monde entier, elle a exercé un rôle de conseil auprès d’organisations artistiques, d’agences gouvernementales, et d’organisations caritatives privées, et elle a écrit Jumper, un des blogs les plus lus sur la culture et les arts, pour ArtsJournal.com. Diane Ragsdale a auparavant occupé des postes de direction au sein de la fondation Andrew W. Mellon, du centre des arts et du spectacle contemporains On the Boards à Seattle, des festivals de film Sundance et de Seattle, de Bumbershoot, et du festival WOMAD aux Etats-Unis.
Diane Ragsdale is currently Asst. Professor at The New School in New York City and Program Director, charged with helping to launch a new MA in Arts Management and Entrepreneurship for artists. She is also co-leader (with Howard Jang) of the Cultural Leadership Program at Banff Centre for Arts and Creativity. In recent years she has developed leadership courses for Erasmus University Rotterdam, the University of Wisconsin-Madison Business School, Qatar Museums, and the Arts Marketing Association of the UK.

Over the past decade, she has been a keynote speaker at dozens of arts conferences around the world, has served as an advisor to arts organizations, government agencies, and private philanthropies, and has written a widely read blog for ArtsJournal.com (called Jumper).

Ragsdale previously has held leadership roles at the Andrew W. Mellon Foundation, Seattle’s contemporary performing arts center On the Boards, the Sundance and Seattle film festivals, Bumbershoot, and WOMAD USA.

Hon. Pablo Rodriguez

Minister
Department of Canadian Heritage and Multiculturalism - Government of Canada

Dr. Sharanpal Ruprai

Assistant Professor
Department of Women’s and Gender Studies at the University of Winnipeg
Department of Women’s and Gender Studies at the University of Winnipeg
Assistant Professor
Dr. Sharanpal Ruprai est assistante professeure dans le Département des études sur les femmes et le genre de l’Université de Winnipeg. Ses recherches portent sur l’expérience des femmes sikhs et des populations marginalisées. Dr. Ruprai est une écrivaine internationalement reconnue et une poétesse respectée. Son premier recueil de poésie, Seva, a figuré parmi les finalistes du prix de poésie Stephen G. Stephansson décerné par les prix littéraires de l’Alberta en 2015. Elle a fait partie de la ligue canadienne des poètes du mois national de la poésie, du festival Thin Air de Winnipeg et du festival Wordfest de Calgary. Son second recueil de poésie « Pressure Cooker Love Bomb » sortira au printemps 2019. Dr. Ruprai a été déléguée pour le forum national sur les arts littéraires organisé par le Conseil des arts du Canada. Elle a aussi été conseillère auprès du Conseil des arts de l’Ontario pour les subventions générales aux éditeurs de livres. Elle a siégé au conseil de la Fondation du patrimoine asiatique de Calgary. Dr. Ruprai est un des quatre éditeurs de poésie de Contemporary Verse 2, le journal canadien de poésie et d’écrits critiques (CV2) et siège à son conseil d’administration.
Dr. Sharanpal Ruprai is an Assistant Professor in the Department of Women’s and Gender Studies at the University of Winnipeg. She specializes in the experience of Sikh women and marginalized populations. Dr. Ruprai is an internationally recognized writer and respected poet. Her debut book of poetry, Seva, was shortlisted for the Stephen G. Stephansson Award for Poetry by the Alberta Literary Awards in 2015. She has been featured as part of the Canadian League of Poet’s National Poetry Month, Winnipeg's Thin Air festival, and Calgary’s Wordfest. Dr. Ruprai’s second collection of poetry Pressure Cooker Love Bomb will be released in the spring 2019. Dr. Ruprai was a delegate for the National Forum on the Literary Arts in 2014 held by Canada Council for the Arts and was an advisor for the Ontario Arts Council Block Grants to Book Publishers. She served as a board member for Asian Heritage Foundation for Calgary. Dr. Ruprai is one of four poetry editors for Contemporary Verse 2: The Canadian Journal of Poetry and Critical Writing (CV2) and serves on the board of directors.

Devyani Saltzman

Art Gallery of Ontario
Art Gallery of Ontario
Devyani Saltzman est une écrivain, directrice et journaliste canadienne. Elle s’intéresse plus particulièrement à la programmation multidisciplinaire à l’intersection des arts, des idées et du changement social. Elle est l’auteure de Shooting Water (primé par le Publishers Weekly et le Library Journal et qualifié de « mémoires émouvantes » par le New York Times). Elle est la première femme de couleur à occuper le poste de directrice des arts littéraires au Banff Centre (2014-2018); elle est aussi conservatrice et fondatrice du programme littéraire du festival Luminato. En 2018, elle a été nommée directrice de la programmation pour les toutes disciplines au Musée des beaux-arts de l’Ontario. Elle est titulaire d’un grade en anthropologie et en sociologie de l’Université d’Oxford et siège au conseil de divers organismes artistiques, notamment Summerworks, le Writers’ Trust of Canada et PEN.
Devyani Saltzman is a Canadian writer, curator and journalist with a deep interest in multidisciplinary programming at the intersection between art, ideas and social change. She is the author of Shooting Water (Publishers Weekly, Library Journal starred reviews, 'A poignant memoir' The New York Times) and was the first POC woman Director of Literary Arts at the Banff Centre (2014-18) as well as the Founding Curator, Literary Programming, at Luminato. In 2018 she was appointed the Director of Programming at the AGO, working across all disciplines. Saltzman has a degree in anthropology and sociology from Oxford and sits on the boards of a number of art organizations, including Summerworks, Writers’ Trust of Canada and PEN.

Annabel Soutar

Artistic Director
Porte Parole

Nadine St-Louis

Founder and Executive Director
Sacred Fire Productions
Sacred Fire Productions
Founder and Executive Director
Nadine St-Louis est une entrepreneure autochtone. Titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts et d’une maîtrise, elle accumule plus de 25 ans d’expérience dans la gestion, le développement communautaire et la gouvernance. Elle a été une leader importante dans le développement de l’économie autochtone, stimulé par les arts et la culture au Québec, au Canada et à l’étranger par le biais de production d’événements culturels et de modèles commerciaux innovants.

Elle est la fondatrice et directrice générale des Productions Feux Sacrés, une organisation à but non lucratif axée sur les arts autochtones (2012) et a lancé l’Espace Culturel ASHUKAN en 2015, une infrastructure urbaine dédiée au développement des arts et des cultures autochtones par l’entremise, en autres, de formations et d’un accès privilégié aux marchés de l’art qui assurent aux artistes leur développement professionnel, économique et entrepreneurial. Ainsi, depuis 2012, de nombreux partenaires du secteur public et privé ont appuyé et soutenu (plus de 1,5 million de dollars) les Productions Feux Sacrés dans leur engagement à renforcer les communautés autochtones par les arts.
Nadine St-Louis is an Aboriginal Entrepreneur, BFA, MA with over 25 years of business experience in management, community development and governance and has been an important leader in the development of Aboriginal economy through arts and culture in Quebec, Canada and abroad through cultural productions and innovative business models.

She is the founder and Executive Director of Sacred Fire Productions, a non-for-profit Aboriginal Arts Organization (2012) and has launched the ASHUKAN Cultural Space in 2015 which is an urban infrastructure dedicated to the development of Aboriginal arts and culture along with the art markets through professional development of artists, economic development through sales and a training component for entrepreneurial development in the arts.

Since 2012, many public and private sector partners (over 1.5 million dollars) have worked with Sacred Fire Productions in building stronger Aboriginal communities through the arts.

Kerry Swanson

Arts Consultant
Arts Consultant
Kerry Swanson est une chargée de projet, une animatrice et une conseillère qui vit à Toronto et qui a dirigé de nombreuses initiatives sur les arts autochtones au cours des 15 dernières années. Elle est la présidente du conseil d’administration d’imagineNATIVE où elle a travaillé auparavant comme directrice exécutive et a cofondé la semaine de la mode autochtone à Toronto. Kerry a dirigé le lancement du fond de la culture autochtone au Conseil des Arts de l’Ontario, un programme annuel de 5 millions de dollars pour soutenir les communautés et les modes de vie. L’année dernière, elle a travaillé sur des projets pour le ministère du Patrimoine canadien, l’Alliance des arts autochtones de la scène, la Ville de Toronto, l’Office national du film du Canada, Hot Docs, Artscape Launchpad, et le festival du film de Regent Park. Elle a récemment cocréé et animé Values-Based Innovation, un programme intensif d’une semaine pour les entrepreneuses créatives autochtones. Kerry est née et a grandi à Chapleau, dans le Nord de l’Ontario, dans une famille d’origine française, irlandaise et oji-crie. Elle est membre de la Première nation de Michipicoten et a des liens familiaux avec la Première nation des cris de Chapleau.
Kerry Swanson is a Toronto-based project manager, facilitator, and consultant who has been leading initiatives in Indigenous arts for the last fifteen years. She is the Chair of the Board for imagineNATIVE, where she was previously Executive Director, and a co-founder of Indigenous Fashion Week Toronto. Kerry led the launch of the Indigenous Culture Fund at the Ontario Arts Council, a $5 million annual program supporting communities and ways of life. In the last year, she has worked on projects for the Department of Canadian Heritage, Indigenous Performing Arts Alliance, the City of Toronto, National Film Board of Canada, Hot Docs, Artscape Launchpad, and Regent Park Film Festival. She recently co-designed and facilitated Values-Based Innovation, a one-week intensive program for Indigenous women creative entrepreneurs. Kerry was born and raised in Chapleau, northern Ontario, in a family of Cree/Ojibwe, Irish and French heritage. She is a member of the Michipicoten First Nation, with familial ties to the Chapleau Cree First Nation.

Gaëtane Verna

Director
The Power Plant Contemporary Art Gallery
The Power Plant Contemporary Art Gallery
Director
Gaëtane Verna est la directrice du Power Plant Contemporary Art Gallery à Toronto depuis mars 2012. Au paravant elle fut la directrice générale et conservatrice en chef du Musée d’art de Joliette de 2006 à 2012. De 1998 à 2006, elle a occupé le poste de conservatrice à la Galerie Foreman de l’Université Bishop’s, où elle a organisé de nombreuses expositions d’artistes du Canada et de l’étranger. Soucieuse de créer des ponts entre l’œuvre et le public, elle s’intéresse à des pratiques diversifiées, en particulier à celles qui explorent les enjeux du déplacement, de l’identité et de la diaspora. Parmi les artistes avec qui elle a collaboré depuis 1998 figurent Terry Adkins, John Akomfrah, Vasco Araújo, Alfredo Jaar, Luis Jacob, Shelagh Keeley, Kimsooja, Yam Lau, Micah Lexier, Oswaldo Maciá, Pedro Cabrita Reis, Pedro Reyes, Javier Tellez, Denyse Thomasos, Bill Viola, YOUNG HAE CHANG HEAVY INDUSTRIES, Zineb Sedira and Franz Erhard Walther.

Gaëtane Verna a enseigné au Département d’histoire de l’art de l’Université Bishop’s ainsi qu’à l’Université du Québec à Montréal. Elle est titulaire d’une maîtrise et d’un DEA de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne ainsi que d’un diplôme international en administration et conservation du patrimoine de l’École nationale du patrimoine de Paris. Elle est aussi membre du comité consultatif de Nuit Blanche Toronto alors qu’elle était co-présidente du Comité des arts visuels / médiatiques du Conseil des arts de Toronto et membre du conseil d’administration du Conseil des arts de Toronto. En avril 2017, Gaëtane Verna a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture en France.
Gaëtane Verna has been the Director of The Power Plant Contemporary Art Gallery, Toronto, Canada’s leading public gallery devoted exclusively to contemporary visual art since 2012. Before taking up the post at The Power Plant, she was Executive Director and Chief Curator of the Musée d'art de Joliette in Lanaudière, Quebec during six years. Prior to this appointment, from 1998 to 2006, she was the curator of the Foreman Art Gallery at Bishop’s University, while also teaching in the Art History department of both Bishop’s University and the Université du Québec à Montréal. She has many years of experience in arts administration, curating, publishing catalogues and organizing exhibitions by emerging, mid-career and established Canadian and international artists alike. In January 2018 she was presented with the insignia as a Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (Order of Arts and Letters) by the Cultural Service of the Embassy of France in Canada to recognize her significant contribution to furthering the arts in France and throughout the world.